IDEL : Un salaire qui varie selon le mode d’exercice

Vous avez besoin d'un expert comptable ?

Pas une minute à perdre, appelez-nous au 04 34 48 02 30

conseils comptabilite infirmiere liberale 03

L’exercice libéral attire de plus en plus d’infirmiers exerçant à l’hôpital. Mais avant de franchir le pas, tous se posent la même question : combien gagne un IDEL ? Difficile pourtant de répondre avec précision à cette interrogation légitime. De fait, le salaire de l’infirmier libéral dépend grandement de son mode d’exercice. Selon qu’ils soient débutants, remplaçants ou encore titulaires, les IDEL ne réalisent pas le même chiffre d’affaires. Focus sur le salaire des infirmières et infirmiers libéraux.

Vous recherchez un expert comptable spécialisé IDEL ?

Notre équipe est là pour vous accompagner chaque jour dans vos démarches administratives et votre comptabilité.

IDEL : quelle forme de rémunération ?

En tant qu’indépendant(e), l’IDEL ne perçoit pas de salaire fixe. Sa rémunération se fait sous forme d’honoraires versés par la Caisse d’Assurance Maladie (CPAM) et éventuellement, par la mutuelle à laquelle le patient est affilié. Par ailleurs, les infirmiers libéraux conventionnés ne sont pas libres de déterminer le montant de leurs honoraires : ils appliquent les tarifs conventionnels prévus par la NGAP (Nomenclature Générale des Actes Professionnels), en fonction des soins pratiqués. Pour pouvoir toucher ses honoraires, l’infirmier(ière) libéral(e) doit veiller à télétransmettre ses Feuilles de Soins Électroniques (FSE) aux organismes concernés.

Infirmier libéral débutant : un salaire relativement bas

Suite à leur décision d’exercer en libéral, les infirmières et infirmiers libéraux peuvent opter pour différents modes d’exercice : les plus courageux ouvriront leur propre cabinet assez rapidement, tandis que les plus prudents préféreront se lancer à plusieurs dans cette aventure. Quoi qu’il en soit, à moins d’avoir acheté une patientèle, les IDEL débutants doivent s’attendre à ce que le salaire de leur première année d’exercice soit relativement faible, tout en se rassurant à l’idée que leur CA augmentera au fil des ans.

Les infirmières et infirmiers libéraux doivent s’assurer de disposer de suffisamment de ressources pour faire face à ce démarrage quelque peu laborieux.

Salaire de l’idel remplaçant

La plupart des infirmiers souhaitant se lancer dans le libéral, commencent par effectuer des remplacements. Cela leur permet non seulement de se familiariser avec l’exercice libéral, mais également d’orienter leur projet d’installation ou de collaboration.

Les remplacements s’avèrent également être une solution judicieuse pour les IDEL souhaitant exercer en zone sur-dotée. Une étude réalisée par Arcolib en 2018 indique qu’en France, le salaire moyen des infirmiers remplaçants avoisinerait les 53 000 € bruts par an, soit près de 31 000 € avant impôt.

Idel : quel salaire pour le collaborateur

Lorsque le rythme d’activité est trop soutenu, bon nombre de titulaires décident de recruter au sein de leur cabinet un confrère ou une consœur pour assurer la continuité des soins. En moyenne, une infirmière exerçant en collaboration touche près de 72 000  € par an, salaire auquel il faut retirer la redevance de collaboration (contribution aux frais de fonctionnement du cabinet), soit un peu plus de 31 000  € avant impôt.

Rémunération des infirmières libérales titulaires

Le statut de titulaire est le plus engageant de tous. En tant que capitaine du navire, l’IDEL assume l’entière responsabilité de la gestion de son cabinet et de sa patientèle. Par conséquent, il est logique que son chiffre d’affaires soit supérieur à celui de ses confrères et consœurs qui exercent sous le statut de remplaçants ou de collaborateurs. En moyenne, le salaire d’une infirmière libérale s’élève à plus de 88 000 € par an, somme à laquelle il faudra soustraire les rétrocessions versées à ses remplaçants(es) et estimées à plus de 12 000 €. L’infirmière titulaire touchera donc près de 43 000 par an, avant impôts. Sans surprise, c’est donc le statut de titulaire qui génère le chiffre d’affaires le plus important.

Exercer en libéral, c’est avant tout savoir faire preuve de prévoyance. Le revenu d’activité peut varier significativement d’un mois à l’autre, tandis que vos charges, elles, ne changent pas. Il est donc vivement conseillé de mettre systématiquement 50% de vos revenus de côté afin de pouvoir vous acquitter de vos charges réelles (URSSAFCARPIMKO, location de votre TLA, entretien de votre voiture, frais de déplacements, loyer de votre cabinet…)

Un conseil ? Des questions ? Contactez-nous.

Compta-Idel, prenez soin de vos patients, nous prenons soin de vos bilans.

Infirmières et infirmiers libéraux,
Compta Idel est là pour vous accompagner
pour votre comptabilité et vos démarches administratives

Découvrez nos
nos solutions comptabilité IDEL