Infirmier en pratique avancée, une nouvelle profession pour une meilleure coordination des soins

C’est une petite révolution qui s’est jouée au sein de la communauté des infirmiers libéraux. Depuis la rentrée 2018, les IDEL ayant à leur actif un minimum de trois années d’expérience peuvent suivre une formation universitaire leur permettant d’acquérir le titre d’infirmier(ère) en pratique avancée (IPA). Un nouveau métier qui confère aux infirmiers libéraux une plus grande autonomie en matière de soins et de suivi de patientèle, et qui permet également de résoudre en partie le problème des déserts médicaux dans certaines régions de France.

 

Mais alors quel est le rôle d’un(e) infirmier(-ère) en pratique avancée ? Quels avantages présente ce nouveau métier ? Quelle formation faut-il suivre pour devenir IPA ?

 

Suivez-nous, on vous dit tout.

 

Qu’est-ce qu’un(e) infirmier(-ère) en pratique avancée ?

 

L’infirmier(-ère) en pratique avancée (IPA) possède des compétences élargies lui permettant de réaliser un panel d’actes et de soins plus important qu’un infirmier libéral “généraliste”. 

 

L’IPA travaille en collaboration avec le médecin, qui lui confie la prise en charge et le suivi de certains patients souffrant de pathologies ciblées telles que les maladies chroniques stabilisées (diabète, insuffisance rénale chronique, épilepsie…). Lorsque la situation est complexe ou que l’état de santé du patient se dégrade, il se tourne vers le médecin afin d’envisager une adaptation de la prise en charge. 

 

Quelles sont les missions de l’infirmier(-ère) en pratique avancée ?

 

Compte tenu de son expertise, l’IPA est à même de réaliser des actes qui jusque là étaient réservés au médecin. Cette diversification des soins confère une plus grande autonomie à l’infirmier(-ère) en pratique avancée et permet une revalorisation de la profession d’IDEL. Par ailleurs, cette nouvelle profession participe à l’amélioration de la prise en charge des patients et permet de délester les médecins souvent surchargés.

 

L’infirmier(-ère) en pratique avancée peut : 

 

  • Effectuer un examen clinique
  • Renouveler ou ajuster une prescription médicale
  • Prescrire un examen complémentaire (examen biologique par exemple)
  • Evaluer les risques thérapeutiques
  • Adapter le suivi du patient en fonction de l’évolution de son état
  • Faire de la prévention ou du dépistage

 

Comment devenir IPA ?

 

Pour devenir infirmier(-ière) en pratique avancé, les IDEL doivent avoir accumulé au moins trois ans d’expérience avant d’intégrer une formation de deux ans à l’Université, leur conférant le grade de Master. Au cours de leur première année de formation, organisée en tronc commun, les futurs IPA se familiariseront avec les pratiques avancées liées au métier d’infirmier. Au cours de leur deuxième année, les étudiants pourront s’orienter vers l’une des spécialités proposées à savoir : 

 

  • oncologie et hémato-oncologie,
  • maladie rénale chronique, dialyse, transplantation rénale, 
  • pathologies chroniques stabilisées,
  • prévention et polypathologies courantes en soins primaires.

 

Pour l’heure, une dizaine d’Universités accréditées proposent un cursus permettant d’obtenir un diplôme d’Etat d’infirmier de pratique avancée (DEIPA) mais d’autres structures devraient bientôt s’ajouter à la liste. Pour obtenir leur diplôme, les futurs IPA devront également effectuer deux stages et soutenir un mémoire devant un jury.

 

Compta-Idel, prenez soin de vos patients, nous prenons soin de vos bilans.

Proximité

Vous êtes proche de vos patients, nous sommes proches de nos clients.

Simplicité

Plus de prise de tête avec votre paperasse. Vous nous envoyez vos documents et nous nous occupons du reste.

Disponibilité

Une question ? Une urgence… nous nous engageons à vous répondre sous 24 heures.

EXpertise

L’expérience et la connaissance des problématiques spécifiques au métier d’IDEL